LES WORLDS : CHAMPIONNAT DU MONDE DE LEAGUE OF LEGENDS PARIS AVIS

Bonjour les amis ! Je reviens avec un article sur LE championnat du monde de League of Legends à Paris. L’événement a déjà commencé depuis jeudi dernier aux Dock Pullman (Saint Denis) mais je n’ai malheureusement pas pu y assister puisse qu’il n’y avait tout simplement plus de places. J’ai réussi à en avoir une pour le seul jour ayant plus de 300 places restantes, le Jeudi 08 octobre. L’explication ? Tout simplement le fait que les équipes qui s’affrontent ce jour là n’ont pas autant de « Hype » que les autres…

league of legends doc pullman avis bronze trap

Ici je ne vais pas vous faire de commentaires sur les games ou sur les performances des équipes présentes mais seulement sur l’ambiance générale et le déroulement de l’événement.

Arrivée à Saint Denis vers les Docks Pullman, les panneaux dans les rues annoncent de suite les couleurs, impossible de se perdre tout est très bien indiqué !

12067888_10206608171555578_1411583500_nOn arrive ensuite face au grand bâtiment du Dock Pullman, des files d’attentes rapides sont présentes, plus qu’à montrer les billets et HOP on se retrouve dans un hall impressionnant avec les drapeaux des différentes équipes au plafond et classés par région.

12086840_10206608172075591_1122345424_n

Nous pouvons voir à l’entrée l’arme massive de Nautilus, on dirait bien que le cosplayer a égaré un bout de son costume.

bronze trap nautilus cosplay arme worlds championship league of legends

Après avoir admirer le décor en hauteur, la coupe des Worlds 2015 brille sous nos yeux (avec un vigile à coté pour ceux qui auraient comme idée de la dérober).

worlds championship league of legends 2015 coupe du monde paris doc pullaman bronze trap

Ensuite, au fond de la salle, la boutique Riot avec tous les produits présents sur le site marchand (sans les 5 euros de frais de port, intéressant non ?) sont alignés. De plus, des bornes sur le coté droit de la boutique permettent également d’acheter des produits puis de  livrer à domicile sans frais de port également. Le seul point négatif, une vendeuse qui ne connait pas les produits qu’elle vend, donc préférez dire « Le premier poster en partant de la gauche » plutôt que « le Poster de Jinx avec Vi ».

12119221_10206608172115592_432779874_o

Après les bornes, un petit couloir sombre nous mène directement à la salle de « spectacle » où tous le monde cherche sa place inscrite sur le billet. Il y a tout d’abord 4 blocs remplis de chaises sur sol plat puis derrière des sièges sur sol incliné avec des écrans pour mieux voir les parties (on notera que les places en gradins sont moins chères alors qu’on y voit mieux …) .

Le petit couloir entre les deux salles

Le petit couloir entre les deux salles

L'équipe de Ogaming avant que la aprtie se lance

L’équipe de Ogaming avant que la partie ne se lance

Les goodies à notre siège, un bracelet que l'on peut changer en rouge/bleu en fonction de l'équipe que l'on supporte ainsi que deux claps à gonfler

Les goodies à notre siège, un bracelet que l’on peut changer en rouge/bleu en fonction de l’équipe que l’on supporte ainsi que deux claps à gonfler

Le rythme de la journée est simple : La Draft, la game, interview avec les gagnants. Entre chaque partie, et même pendant (mais déconseillé pour ne pas gêner les voisin surtout si vous êtes installé au milieu d’un bloc), vous pouvez vous lever et aller dans le hall principal pour accéder à la boutique ou fumer (avec un petit bracelet de couleur remis à l’entrée par des Rioters). Mais les stands ne sont accessibles qu’après chaque fin de parties. Parmi les stands vous pouvez trouver un coin pancarte pour faire passer votre message aussi troll/débile qu’il soit pendant les streams, un coin tatouage avec les logos des équipes,  ainsi qu’un stand proposant des étiquettes avec marqué « Hello my main is … » puis on vous inscrit votre champion préféré. Quelque chose de très astucieux car permet de pouvoir être le début d’une conversation avec des personnes random dans la salle. Bien évidement, Riot Games est friand des cosplayers, un coin photo donc présent où des cosplayers ainsi que des casters viennent pour des shootings.

Pancarte d'un pick up

Pancarte d’un pick up

Mon tatouage des SKT T1 et lanières

Mon tatouage des SKT T1 et lanières

Interview avec les gagnants après chaque partie

Interview avec les gagnants après chaque partie

Les personnes qui attendent pour faire des photos avec les cosplayers

Les personnes qui attendent pour faire des photos avec les cosplayers

Et le tout de 14h00 à 19h30, en boucle, sans oublier les « Vagues » du public en « infinite looper » quand un problème technique survient lors d’une partie. Le public français, réputé le meilleur du monde par les organisateurs de chez Riot l’a une fois de plus prouvé  même avec une salle non remplie.

Les joueurs très concentrés !!

Les joueurs très concentrés !!

Un avis global ? Mes 35 euros ont été rentabilisé, je voulais vivre l’expérience des Worlds une fois dans ma vie et je ne suis pas déçue ! Maintenant que je vais regarder en stream les autres jours de tournois, je vais trouver ça bien fade. Le staff de Riot accueillant à la perfection, les spectateurs très respectueux, un travail de la régie impeccable, je ne peux trouver un défaut à cet événement.  LA PROCHAINE FOIS ON Y VA TOUS !!!

Le Dock Pullman en fin de soirée

Le Dock Pullman en fin de soirée

La salle se vide

La salle se vide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *