After Party chez Ogaming

L’after Party des lcs à paris

Avec mon ami Miguel, nous sommes allés à la FNC after party au garage (13 arr. Paris) pour fêter la fin des LCS. C’était bonne ambiance mais les groupes d’amis ne se mélangeaient pas et les participants n’étaient très très hypés (à part peut être par la victoire des TSM des LCS NA).  Cela dit, la piste de danse était plutôt animée, on a même pu admirer la capacité à twerk d’une des danseuses ! Je ne danse pas normalement mais j’avais tellement bu que j’étais à fond haha.

Nous sommes arrivés vers 23h, 2 jager bomb et 1 bière chacun pour commencer à se mettre bien. Vers 3h30, Miguel a vu G2 Expect et en tant que G2 fanboy, je peux vous assurer qu’il a couru vers lui pour une photo en me laissant ses affaires. Ce que nous n’avions pas prévu, c’est qu’il y avait une after dans les locaux d’Ogaming, et que les personnes qui en parlaient ont cru qu’on était des membres du staff d’Ogaming…

COMMENT S’INCRUSTER SANS FAIRE EXPRÈS

J’attendais sagement un uber devant le bar et un mec totalement wasted vient me parler. Il pose pleins de questions puis fini par me demander si je vais à l’after chez Ogaming. Ses amis arrivent ensuite et nous disent qu’ils ont déja commandé deux ubers et qu’on pouvait venir avec eux. Une fois sur place, on s’est senti un peu comme des squatters étrangers. Le truc c’est qu’il ne fallait pas avoir l’air surpris et se retenir de faire des photos en mode groupies. On grab un verre et une bouteille histoire de s’intégrer en tant que partenaires de boisson et on cherche une place pour s’assoir. Le plus gênant c’est que toutes les personnes présentes ont l’air de se connaitre. Il y avait des streamers, des joueurs pro, les traducteurs, du staff de Riot.  Quand on tournait la tête on pouvait voir un visage familier. Le paradis pour Miguel ! L’équipe G2 et Misfit étaient présentes, du coup on a pu revoir Expect alors que mon pote l’avait fanboyed juste avant, le malaise.

 

En vrai j’étais impressionnée et trop timide pour aller parler à quelqu’un alors j’étais juste assise en train d’enchainer les bières (oui je sais c’est triste). Puis quelqu’un est venu me parler et j’ai mis 1000 ans avant de comprendre que c’était Power Of Evil qui était en train de me parler de comment build Orianna kappa. Miguel était tellement à l’aise qu’il l’appelait même par son prénom en mode « Eyo Tristan whats up ? », alors que moi je redoutais le « mais en fait t’es qui, pourquoi t’es là ? ». Jamais j’aurai imaginé être complétement bourrée à coté des équipes internationales de League of Legends que je regarde sur Twitch ou Youtube. J’ai également pu parler avec des Rioters, leur parcours, ce qu’ils aimaient dans leur métiers.

Le reste de la soirée c’était full boissons, j’avais l’impression que c’était juste un rêve, il y avait trop de visages autour que je connaissais sans connaitre, ça parlait dans toutes les langues et même le lieu était reconnaissable (j’étais assise sur le canapé d’où Ogaming cast les tournois). On a dû quitter les lieux vers 7h00 du mat’ et on s’est dit avec Miguel qu’on avait vraiment une luck over 9000 !

Et puis arrive la grosse malchance (ou chance ?), je suis choisie pour faire un événement Ogaming vs Eclypsia (quand ca existait encore kappa).

Un des mecs de la régie est celui qui avait payé le uber haha !

Quand tu fais une game castée en direct par Chips et Noa et streamée en direct sur Ogaming et Eclypsia et que tu es la seule fille. STRESS. Mais au final ça s’est bien passé, j’ai même eu boissons et pizza à volonté donc…

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *